Un Britannique domine le vent tournaisien

1er Octobre 2017

 
Dan Mc Lay (Fortunéo-Oscaro) a remporté ce dimanche la 77e édition de l'Eurométropole Tour (1.HC). Au terme d'une course usante et venteuse, le sprinteur britannique a réglé le groupe de 19 coureurs qui s'est joué la victoire. Il devance au sprint Kenny Dehaes (Wanty-Groupe Gobert) et Anthony Turgis (Cofidis, Solutions Crédits).
 
 
Vers la fin de la première heure, une échappée de huit coureurs se dessinait dans laquelle on retrouvait notamment trois belges Jenthe Biermans (Katusha-Alpecin), Timothy Stevens (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) et Kenny Molly (Fortunéo-Oscaro). Les huit hommes entamaient les circuits locaux avec six minutes d'avance sur le peloton.
 
Dans l'avant-dernier tour, l'échappée était reprise et la bataille entre les hommes de tête pouvait ainsi avoir lieu. Dans la dernière ascension de la Croix Jubaru, une vingtaine d'hommes sont sortis. Ils ont déboulé dans l'ultime ligne droite pour un sprint en petit comité. Dan Mc Lay a profité du fait qu'Anthony Turgis ne lève les bras trop tôt pour s'imposer. "J'avais gagné en début de saison le Trofeo Palma mais ensuite, cela n'a plus été comme je le voulais. Je me suis cassé plusieurs côtes. J'ai connu une longue revalidation et je reviens enfin en forme. Venir m'imposer en cette fin de saison est un soulagement. Le vent était souvent de face aujourd'hui. J'ai pu sortir avec les meilleurs dans le dernier tour. J'ai économisé des forces dans les relais. Dans le dernier kilomètre, Anthony Turgis avait pris une belle avance. J'ai continué mon effort. Ensuite, il s'est relevé pour déjà savourer son succès. Un peu trop tôt et c'est ainsi que j'ai pu le sauter sur la ligne. 
 
Deuxième du jour, Kenny Dehaes (Wanty-Groupe Gobert) a inscrit de nombreux points au classement de la Napoleon Games Cycling Cup. Il ne reste plus qu'une manche mardi prochain, Binche-Chimay-Binche. "Nous avons monté très vite le dernier Mont Saint-Aubert et nous nous sommes détachés au sommet avec une vingtaine d’hommes. Il y a encore eu des attaques dans le dernier kilomètre, notamment celle d’Anthony Turgis aux 500 mètres, avec le vent de face. McLay et De Buyst ont lancé un long sprint derrière le Français et je me suis retrouvé seul pour boucher le trou. Je n’ai finalement pu rien faire contre McLay. La 2e place est certes un bon résultat pour moi mais je suis certain qu’il était possible de gagner, car c’était pour cela que j’étais venu."

 
A noter que Jenthe Biermans (Katusha-Alpecin) a remporté les rushs du jour, Timothy Stevens (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) les monts et Baptiste Planckaert (Katusha-Alpecin), la prime spéciale de 3000 euros réservée au meilleur coureur sur l'ensemble de ce week-end, avec l'Omloop du Westhoek et l'Eurométropole Tour.